AVIS DE RECRUTEMENT

Produits Courriers

L'affranchissement du courrier est une problématique que toutes les entreprises, sans exception, doivent gérer. Dans le domaine de l’activité courrier, LA POSTE BF propose une gamme variée de prestations pour le grand public et les entreprises.

Des actions importantes ont été menées ces dernières années et ont porté essentiellement sur l’amélioration de la qualité de service et l’élargissement de la gamme de services offerts à la clientèle.

Vhicule PE

En savoir plus
Consultez

Expédition, réception de courriers

Service de collecte, d’acheminement et de livraison des lettres, des cartes postales, des paquets, ... du Burkina Faso et partout dans le monde.

Consultez

Solutions express

Post’Eclair est un produit du marché de l’express qui consiste en la collecte, le traitement, la distribution rapide à délai garanti du courrier et des colis.

Consultez

Transport de colis

Le colis postal est un envoi contenant généralement de la marchandise et dont le volume est relativement élevé, la remise est assurée par le service postal.

Recrutement de deux(02) inspecteurs des services postaux et financiers

Vu la Constitution ;
Vu le Décret n° 2011-208/PRES du 18 avril 2011 portant nomination du premier ministre ;
Vu le Décret n° 2011-237/PRES/PM du 21 avril 2011 portant composition du gouvernement du Burkina Faso ;

Vu la Loi n°25/99/AN du 16 novembre 1999 portant réglementation générale des Sociétés à capitaux publics, ensemble ses Décrets d’application ;
VU le Kiti n°AN IV-276/CNR/TRANS du 19 février 1987 portant création de l’Office national des postes ;

 

Vu le Décret n°94-414/PRES/MCC du 21 novembre 1994 portant transformation de l'Office national des postes en Société d’Etat ;

Vu le Décret n°97-209/PRES/PM/MCC/MEF/MCIA du 28 avril 1997 portant modification du Décret n°94-414/PRES/MCC du 21 novembre 1994

Vu le Décret n°97-210/PRES/PM/MCC/MCIA du 28 avril 1997 portant approbation des statuts de la Société nationale des postes (SONAPOST) ;

Vu le Décret n° 2011-311/PRES/PM/MTPEN du 23 mai 2011 portant nomination du directeur général de la Société nationale des postes (SONAPOST) ;

Vu la Décision n°2007-0006/PCA-SONAPOST du 28 mars 2007 portant adoption du texte portant organisation et fonctionnement des services de la Société nationale des postes (SONAPOST) ;
Vu le Statut du personnel de la Société nationale des postes (SONAPOST) ensemble ses annexes ;
Vu la délibération du Conseil d’administration de la SONAPOST en sa séance du 08 décembre 2011 ;
Vu la lettre n° 2012-027/EMSP/DE/DG de l’Ecole Multinationale Supérieure des Postes en date du 25 juillet 2012.

DECIDE :


Article 1: un concours direct pour le recrutement de deux(02) inspecteurs des services postaux et financiers est ouvert les 28 et29 novembre 2012 dans le centre unique de Ouagadougou.

Article 2 : pourront prendre part au dit concours, les candidats âgés de dix-huit (18) ans au moins et de trente-sept (37) ans au plus au 31 décembre 2012, titulaires d’une licence en droit ou en sciences de gestion.

Article 3 : les candidats devront déposer contre délivrance d’un récépissé d’inscription, un dossier complet comprenant les pièces suivantes :

• une demande manuscrite timbrée à 200 francs, adressée à monsieur le Directeur général de la Société nationale des Postes ;
• un extrait d’acte de naissance ;
• un certificat médical de visite et de contre-visite datant de moins de trois (03) mois ;
• une copie légalisée du diplôme ;
• une photocopie légalisée de la carte nationale d’identité burkinabé (CNIB) ;
• un engagement décennal légalisé ;
• un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
• un certificat de nationalité burkinabé.

Article 4 : les dossiers seront reçus le mardi 20 novembre 2012 à partir de 08 heures à l’école nationale des postes (ENAPOSTE) de Ouagadougou.

Article 5 : le nombre de candidatures retenues pour composer est de quarante (40). Il sera procédé à une présélection par tirage au sort pour retenir le nombre de candidats fixé.

Article 6 : les épreuves du concours porteront sur les matières suivantes :

• composition française (sujet d’ordre général) : coefficient 3
• résumé de texte : coefficient 2
• droit administratif ou géographie économique : coefficient 3
• mathématiques (niveau Terminale A) : coefficient 2.
Les épreuves sont notées de 0 à 20 et toutes notes inférieures à 07/20 est éliminatoire.

Article 7 : les candidats se présenteront à la salle de concours munis d'une carte nationale d'identité burkinabé et du nécessaire pour composer.

Article 8 : le lieu du déroulement du concours sera communiqué ultérieurement.

Article 9 : la présente décision sera enregistrée, publiée et communiquée partout où besoin sera